« Cosplay is not consent » by Kamelia

« Cosplay is not consent ». Voici une phrase que avez déjà dû lire ou entendre si vous êtes dans le milieu du cosplay ou que vous fréquentez les conventions à part si vous habitez dans une grotte coupée de toute civilisation.
Beaucoup de personnes ont écrit sur le sujet, notamment la très connue Popette, mais j’essaie de faire en sorte que ce site regroupe un maximum d’information. Et le concept « Cosplay is not consent » est pour moi un incontournable.
Cela a particulièrement résonné en moi quand j’ai vu le reportage de BMF TV lors de la première édition du Comic Con Paris en automne 2015. Un journaliste s’est permis de toucher les fesses d’un cosplayeur à la télé sans le prévenir, sans son accord. Selon la loi, il s’agit d’attouchements.

Un petit extrait d’un article avec la réaction du journaliste qui trouve ça « normal » et « drôle » http://www.francetvinfo.fr/culture/tv/la-main-aux-fesses-d-un-journaliste-de-bfmtv-a-la-comic-con-indigne-les-fans-de-cosplay_1145851.html

7182601.png
Source BMF TV

Une question m’est alors venu… Pourquoi les visiteurs et parfois même les autres cosplayeurs s’autorisent à vous toucher sans votre consentement?

Car ils voient en vous une « attraction », ils s’attendent à ce que vous soyez là POUR EUX. Comme on prend en photo les personnages à Disney, ils estiment qu’ils ont payé pour rentrer et peuvent donc vous prendre en photo quand ils le souhaitent sans vous demander votre accord. Or, vous n’êtes pas payé pour venir en convention – à part certains invités dans des conventions aux Etats-Unis ou d’autres pays, mais clairement pas en France.

Par ailleurs, les « photographes » prétextant « Si tu es entré dans la convention en cosplay, c’est que tu acceptes d’être pris en photo »… Sachez que c’est complètement faux, votre droit à l’image s’applique aussi et vous pouvez demander à quelqu’un, à un organisme ou un journal de retirer votre photo si vous le souhaitez… ça s’appelle le DROIT A L’IMAGE. Il en va de même si vous avez donné votre accord oral et que la photo est détournée ou ne vous plait pas, vous pouvez demander à ce qu’elle soit retirée.
Photographes, acceptez aussi que l’on vous refuse des photos. Le ou la cosplayeur/euse peut être fatiguée, avoir envie de passer du temps avec ses ami(e)s et n’est pas venue en convention pour vous mais pour s’amuser.

19224867_1408617682562402_4120325010910517423_n
Crédit photo Zeintsu – Crédit cosplayeur Chimeral CosplayArt, Yumy Cosplay et Frozendark’s cosplay

Mais cela n’explique toujours pas le fait de forcer quelqu’un, de le toucher sans son consentement. Certains prétexteront la tenue légère d’une ou d’un cosplayeuse/eur pour dire « Il s’y attendait ». Pour moi, c’est du même acabit que les c*nnards qui disent « C’est pas un viol, elle était en mini-jupe » ou « Elle était en short super moulant, elle s’y attendait ». Non, ce n’est pas parce que notre personnage a une tenue légère que nous demandons ça, oh que non. Ce genre de comportement est inacceptable, et chaque personne s’habille comme elle le souhaite, peu importe son sexe, ses formes – on m’a déjà dit que je « cherchais » car j’ai une forte poitrine et que je mets un décolleté -, les avis des autres. Ce n’est pas le pourcentage de peau exposé aux yeux des pervers qui implique que nous devons accepter d’être touchée sans notre consentement.

19145827_1408618365895667_4992414172803030784_n
Crédit photographe Zeintsu – Crédit cosplayeur Zed Cosplay France.

Toujours sur la lancée des « attouchements » mais moins « problématique » que les fesses, la poitrine, ou autre parties intimes… les free huggers qui forcent. J’ai rencontré dans ma jeunesse bon nombre de free huggers qui vous forcent à faire un calin. Or un calin gratuit, c’est gratuit, on peut le refuser. Comme on peut refuser un flyer dans la rue, ou l’accepter. La notion de consentement est importante et ne forcer pas les gens. Surtout si vous êtes un ado prépubère en pseudo cosplay de Grey de Fairy tail alors que vous êtes juste en calbut ou en pantalon. Et que vous suez. Et que vous avez les mains baladeuses. Nope.

19149327_1408617889229048_3096959861051780215_n
Crédit photo Zeintsu – Crédit cosplayeur Eolia Van Derwen

J’ai déjà été mal à l’aise avec des personnes souhaitant poser avec moi. Ils me demandent s’ils peuvent prendre une photo, j’accepte. Et ils me prennent par la taille, sans demander et crier gare le temps d’une photo. Cela peut vous sembler anodin, mais une main sur la hanche, c’est un geste intime. Surtout quand la main se fait insistante sur la hanche, demandez, un simple « C’est ok? » quand vous vous apprêtez à faire le geste et c’est bon!

 

Toute la partie du dessus était plutôt destiné aux visiteurs et photographes.

19059953_1408618132562357_2372005106255922610_n
Crédit photo Zeintsu – Crédit cosplayeur Chimeral CosplayArt et Manuelsa Cosplay

Voici maintenant une partie pour les autres cosplayeurs ou les fans de cosplayeurs…
Ne TOUCHEZ PAS les costumes sans autorisation. J’ai le souvenir d’une personne passant sous mon jupon pour voir comment j’avais réalisé ma crinoline. C’était déjà gênant, et appliqué à un costume fragile, le risque est de casser ou endommager le costume. Lorsqu’on vous prête des accessoires pour une photo, ne faites pas les fifous avec, l’accessoire a certainement demandé du temps et de l’argent pour être réalisé. Ne l’endommagez pas.

19146079_1408617652562405_1729710387099854235_n
Crédit photo Zeintsu – Crédit cosplayeur Eolia Van Derwen

Pas de mode combat parce que c’est trop classe de se combattre et de faire un Naruto vs Sasuke ou un Grey vs Natsu! Demandez avant et rappelez vous qu’un costume est fragile!

Passons maintenant aux commentaires négatifs qui rejoignent le body shaming et le slut shaming. Si vous êtes en tenue « légère », vous risquez d’entendre « par inadvertance » ou non des commentaires vous comparant à une pute, salope, « pédé » et bien d’autres… Qui êtes vous pour juger la tenue de quelqu’un? Surtout si le cosplayeur respecte son image de référence et quand bien même, vous n’avez pas à vous permettre de les insulter car vous n’appréciez pas leur tenue. Il en est de même pour les commentaires sur le physique « la grosse », « il est tout sec, il est pas crédible », « elle a de trop gros boobs, elle sexualise le personnage », « elle a pas assez de boobs » etc… Ils n’ont pas lieu d’être, le cosplay est une passion et n’imposez pas vos exigences aux cosplayeurs, que vous soyez vous-même cosplayeur ou fan de l’univers/du personnage. Le cosplayeur ne doit pas incarner je-ne-sais-quel idéal ou fantasme qui est le vôtre. De même, même s’il incarne parfaitement le personnage, cela ne vous autorise toujours pas à assouvir vos désirs. Le cosplayeur reste une personne et le respect est la clé.

19113664_1408617425895761_6644941037639506457_n
Crédit photo Zeintsu – Crédit cosplayeur Chimeral CosplayArt

Respectez les cosplayeurs comme vous aimeriez être respecté, peu importe le personnage qu’il incarne, sa couleur de peau, son poids, sa taille, etc…

Les photos de l’article font partie du projet de l’association Japan Shudai qui est bien sympa avec la géniallissime Chimeral CosplayArt – cœur sur elle – sur le sujet « Cosplay is not Consent » et avec le photographe Zeintsu!

Moins de haine et plus d’amour, ça fait du bien ❤

PS : Moi aussi, il m’arrive mentalement de me faire la remarque « C’est dommage qu’elle soit pas un poil plus maigre » ou « Elle a le ventre qui dépasse », « Il serait un poil plus musclé », c’est normal. Je me fais même la remarque à moi-même. Mais je ne le dis jamais à voix haute car ce sont des commentaires blessants et je n’ai pas à dire ça, moi-même ne me considérant pas du tout comme parfaite – bien au contraire. Vous avez le droit de le penser mais ne blessez pas les gens inutilement et gardez votre opinion pour vous si elle n’amène pas une critique constructive 😉
Love ❤

par Kamelia.

Publicités

Un commentaire sur “« Cosplay is not consent » by Kamelia

Ajouter un commentaire

  1. Totalement d’accord avec ce concept. Cela devrait être dans toute les entrées de conventions, voire même rappelé un peu partout dans le lieu, et ce dans tout pays !

    J’étais en Zombie Slayer Jinx, c’était une de mes premières convention en cosplay, et j’ai surpris un photographe qui prenait mes fesses en photos plusieurs fois sous des angles assez douteux.
    J’étais déjà mal à l’aise du fait d’être en petit short, même si c’est une version plutôt habillée de Jinx, mais ça m’a totalement passé l’envie de cosplayer de nouveau un personnage féminin. Depuis je ne cosplay que des monsieurs bien couverts, même si ma petite taille s’y prête difficilement.

    Tout ça pour dire que ces choses là peuvent très vite freiner une personne à faire du cosplay et que ce serait pas mal si ce genre de mesures soient prises dans toutes les conventions.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :